La police britannique a présenté des excuses publiques aux Musulmans

Lors d’une simulation d’attaque terroriste à Manchester, la police britannique a fait crier « Allah Akbar » à quatre reprises au terroriste, devant 800 figurants face contre terre.

Cette association entre islam et terrorisme a provoqué un vif émoi au Royaume-Uni, où l’exercice diffusé à la télévision a fortement choqué dans les foyers musulmans.

Le sommet de la hiérarchie policière s’est alors très vite livré à un autre exercice: celui des excuses publiques.

« Après réflexion, nous reconnaissons qu’il était inacceptable d’utiliser, juste avant l’attentat suicide simulé, cette phrase à connotation religieuse qui associe cet exercice de manière aussi explicite à l’islam», a déclaré dans un communiqué Garry Shewan, commissaire de la police du Grand Manchester, en concédant que cela ait pu « causer une offense » pour laquelle il tenait à « s’excuser ». De son côté, Tony Lloyd, maire du Grand Manchester, a vivement déploré que « Cela n’ait rien apporté à la simulation mais a en revanche le potentiel de nuire à l’excellente qualité des relations entre les différentes communautés ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *