La police bosniaque arrête des candidats au djihadisme

La police de Bosnie a arrêté 11 personnes soupçonnées de combattre aux côtés des militants islamistes en Syrie et en Irak ou au recrutement ainsi qu’à la collecte de fonds pour ces groupes.

Plus de 100 policiers ont pris part à l’opération – nom de code « Damas » – dans cinq villes bosniaques centrales, y compris la capitale Sarajevo.

En Avril, le pays a voté des peines de prison allant jusqu’à 10 ans pour les Bosniaques qui combattent ou qui recrutent pour les groupes à l’étranger tels que l’état islamique. Des centaines sont considérés comme ayant rejoint les guerres en Syrie et en Irak, ainsi que d’autres musulmans de partout dans les Balkans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *