La plus grande manifestation depuis mai 68

Dans un hommage sans précédent aux victimes d’attaques terroristes, les dirigeants du monde ont rejoint Paris pour honorer les victimes des attentats. Netanyahou s’est joint à François Hollande, le président français, à  Angela Merkel, la chancelière allemande, à David Cameron, le Premier ministre de Grande-Bretagne, à des dizaines de dirigeants du monde entier, et aux millions de Français qui défilent en silence en l’honneur des 17 personnes tuées dans la chaîne d’attaques meurtrières de terroristes islamistes cette semaine en France.

manif

Le Premier ministre italien Matteo Renzi, fait aussi partie des 40 dirigeants étrangers qui marchent avec le président François Hollande. Netanyahou – qui, plus tôt, a encouragé les Juifs français à émigrer en Israël – est arrivé et fait signe à la foule après avoir salué le président français François Hollande. Un officiel de l’Elysée a cité le président François Hollande disant à ses ministres: « Paris est aujourd’hui la capitale du monde entier. Notre pays se lèvera et se montrera sous son meilleur jour. »

Avant de décoller pour Paris tôt dimanche matin, Netanyahou a déclaré: « Je pars pour Paris pour participer à la manifestation avec les leaders mondiaux dans le cadre d’une lutte renouvelée contre le terrorisme islamique, qui menace toute l’humanité et que j’ai prévenu pendant de nombreuses années, » a-t-il dit. Le soir, je participerai à une réunion spéciale avec le président français François Hollande et avec la communauté juive de France, » a-t-il ajouté. « Je dirai à chaque Juif qui veut immigrer en Israël qu’il sera accueilli ici à bras ouverts. »

Le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, et le ministre de l’Economie, Naftali Bennett, sont également présents, comme l’ancien président du Shass, Elie Ishai.

bibi et hollande

Quelque 2.200 agents de sécurité ont été mobilisés pour protéger les marcheurs . Des tireurs d’élite de la police ont été placés sur les toits et des détectives en civil se mêlent à la foule. Les égouts de la ville ont été fouillés et les stations de métro qui sont sur le parcours ont dû être fermées.

La marche silencieuse reflète le choc qu’ont provoqué les pires attaques islamistes sur une ville européenne en neuf ans. Pour la France, elles ont soulevé des questions de la liberté d’expression, de religion, de sécurité et au-delà des frontières françaises, elles ont montré la vulnérabilité des États à des attaques urbaines. Dix-sept personnes, dont des journalistes, des policiers, et des Juifs – six en tout – ont perdu la vie en trois jours de violence qui ont commencé par une attaque au journal satirique Charlie Hebdo mercredi et se sont terminés par une prise d’otages dans un supermarché casher vendredi. Les trois hommes armés ont également été éliminés.

nation

« Ce sera une manifestation sans précédent qui sera écrite dans les livres d’histoire, » a déclaré le Premier ministre Manuel Valls. « Elle doit montrer la puissance et la dignité du peuple français, qui crie son amour de la liberté et de la tolérance. Si 100.000 Français d’origine espagnole devaient quitter le pays, je ne dirais jamais que la France n’est plus la France. Mais si 100.000 Juifs partent, la France ne serait plus la France. La République française sera jugée sur cet échec, » a déclaré Valls dans une interview avant la manifestation.

Je Suis Charlie, Je Suis Juif, Je Suis la France

Sous un ciel d’hiver bleu et un soleil radieux, quelques centaines de personnes se sont rassemblées tôt pour regarder les couronnes destinées aux victimes sur la place de la République, la place à partir de laquelle la marche doit partir. Des lettres géantes attachées à une statue au milieu de la place énoncent :  « Pourquoi ? » Une autre déclare : « Je Suis Charlie, je Suis Juif, je Suis la France! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *