La plupart des Palestiniens considèrent que leur gouvernement est corrompu

Selon un récent sondage, 95,5% des Palestiniens croient que leur gouvernement est corrompu et  critiquent le président Mahmoud Abbas. Les cachotteries entre Abbas et ses conseillers a attisé leurs soupçons sur les élites politiques qui jouissent de privilèges.

Une communauté fermée de villas avec jardins de fleurs bien entretenus près de la ville de Ramallah en Cisjordanie (Judée-Samarie) peut aider à expliquer pourquoi les Palestiniens croient universellement qu’il y a corruption dans le gouvernement du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Le « composé diplomatique, » isolé et construit pour les hauts fonctionnaires de l’Autorité palestinienne sur les terres subventionnées, est l’un des symboles qui démontre que rien ne va entre les Palestiniens et leurs dirigeants : ils sont coupés du peuple et se décernent des privilèges spéciaux. La perte de confiance est probablement liée à l’insatisfaction globale de la performance d’Abbas après 10 ans de pouvoir, deux fois son mandat légal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *