La plupart des Juifs britanniques estiment qu’ils n’ont aucun avenir en Europe

(En illustration, la grande synagogue de Londres.) Un quart des Juifs en Grande-Bretagne envisage de quitter le pays dans les 2 prochaines années. Au moins 45% des Britanniques sont en parfaite harmonie avec le sentiment antisémite. C’est une des raisons qui fait que plus de la moitié des Juifs qui veulent quitter le pays estiment qu’ils n’ont aucun avenir à long terme en Europe.

En outre, les croyances antisémites sont largement répandues parmi le grand public avec 45 pour cent des Britanniques qui sont d’accord avec au le sentiment antisémite, selon un sondage réalisé par YouGov pour la campagne contre l’antisémitisme. Cette enquête intervient une semaine après que quatre Juifs français ont été tués dans une attaque contre un supermarché casher à Paris qui a conduit la police anglaise à un renforcement de la sécurité dans les synagogues et autres lieux juifs à travers la Grande-Bretagne.

manif a londresManifestation contre l’antisémitisme à Londres

« Alors que l’antisémitisme en Grande-Bretagne n’est pas encore aux niveaux observés dans la plupart des pays d’Europe, les résultats de notre enquête devraient être une sonnette d’alarme », a déclaré Gideon Falter, président de la C.A.A dans un avant-propos de son rapport. « La Grande-Bretagne est à un point de basculement : moins l’antisémitisme se dirige vers une tolérance zéro, plus il va continuer à croître et les Juifs britanniques s’interrogeront sur leur place dans leur propre pays. »

En juillet, le « Community Security Trust », qui fournit des conseils de sécurité, estime qu’en observant la situation des 260.000 Juifs de Grande-Bretagne, il s’est aperçu que les incidents antisémites en Grande-Bretagne ont atteint un niveau presque record durant la guerre entre les forces israéliennes et l’organisation terroriste du Hamas à Gaza.

londresTolérance zéro contre l’antisémitisme

Selon le sondage de la C.A.A, sur 2.230 Juifs britanniques interrogés, 58 pour cent qui se sentent Juifs pourraient n’avoir aucun avenir à long terme en Europe, 45 pour cent estiment que leur famille a été menacée par l’extrémisme islamiste et plus de la moitié a été témoin d’un regain d’antisémitisme dans les deux dernières années. L’enquête du grand public montre qu’un quart des Britanniques croit que les « Juifs aiment l’argent plus que les autres britanniques », et un sur six a convient que « les Juifs pensent qu’ils sont meilleurs que les autres » et « les Juifs ont trop de pouvoir dans les médias » .

En tout, 45 pour cent des 3.411 personnes interrogées sont d’accord avec l’une des assertions antisémites qui leur a été proposée. La France a mobilisé près de 5.000 policiers supplémentaires pour protéger les sites juifs après les tueries de la semaine dernière, et le mardi, le Premier ministre britannique David Cameron a rencontré les dirigeants juifs pour les rassurer et voir ce que les autorités anglaises pouvaient faire de plus pour assurer leur sécurité.

syna de londresLa synagogue Bayswater de Londres

« Je pense que nous devons reconnaître que, dans une démocratie moderne comme la nôtre, nous ne pourrons jamais protéger chaque personne ou faire face à chaque menace, mais nous devrions faire tout notre possible pour être aussi vigilants que possible et voir de quelle manière nous pouvons rassurer la communauté juive, » leur a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *