L’historienne Jenny Raflik revient sur l’importance de l’attentat de l’Hyper Cacher pour les juifs de France, déjà victimes d’atteintes antisémites régulières.Lire la suite sur jforum.fr