La nouvelle circulaire fiscale qui cible les rabbins

Une nouvelle circulaire fiscale définit les critères d’imposition des revenus provenant des services religieux tels que les mariages et les circoncisions. Les services religieux fournis par des rabbins kabbalistes seront taxés, selon une circulaire d’imposition récemment approuvée par l’Autorité fiscale d’Israël.

La circulaire officialise l’imposition des revenus perçus dans le cadre de services fournis par les rabbins lors des circoncisions, des offices religieux, de leur participation aux tribunaux rabbiniques, de leurs activités de surveillance de la cacheroute etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *