La nouvelle pub du Mossad version 007, rien que pour vos yeux

Le Mossad, l’agence de sécurité du Shin Bet et même l’armée israélienne sortent de l’ombre. Ils s’ouvrent à la collaboration avec les entreprises de la société civile. Objectif: gagner des combats qui migrent du champ de bataille au cyber-espace.

Et comme les Israéliens ne font rien à moitié, une vidéo a été diffusée auprès des acteurs potentiels. Un film publicitaire qui ne laisse planer aucun doute. Le Mossad ne veut pas avoir un train de retard en matière de high-tech.

Cette semaine, Benjamin Netanyahou a fait passer le message. Un communiqué du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou s’est réjoui de la création par le Mossad, d’un fonds d’investissement dans des entreprises de haute-technologie développant du matériel ou des services pouvant aider le service de renseignements israélien dans ses activités d’espionnage (vidéo ci-dessous).

« Je tiens à féliciter le Mossad pour la création du fonds pour l’innovation technologique qui assurera la supériorité technologique de l’agence. Le Mossad continuera d’être sophistiqué, audacieux et révolutionnaire dans sa mission d’assurer la sécurité d’Israël. »

« Libertad »

Baptisé Libertad, ce programme vise à «favoriser la recherche et le développement rapide d’outils technologiques. Des outils destinés à satisfaire les besoins» du célèbre service de renseignements extérieurs. Celui-ci vient de publier un appel à propositions destiné aux start-ups d’Israël et du monde entier. Il offre, si leurs projets sont retenus, de bénéficier d’un investissement de deux millions de shekels (environ 500.000 euros). Libertad est également le nom du bateau qui a transporté des juifs bulgares vers la Palestine sous mandat britannique en juin 1940

Pour Eli Groner, directeur-général du Bureau du Premier ministre, qui a travaillé avec le Mossad sur ce projet depuis un an, « le Mossad a toujours externalisé ses technologies. Désormais, [il sera] impliqué dans les premières étapes de développement afin d’avoir davantage d’influence et plus de liberté avec les technologies pour lesquelles il dépose des licences »

 

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *