La nouvelle loi sur les clandestins est adoptée par la Knesset

Le Comité des affaires internes a approuvé une deuxième et troisième lecture l’amendement sur la prévention de la loi concernant l’infiltration des clandestins, qui limiterait la détention des demandeurs d’asile qui sont entrés en Israël avant la loi a été adoptée, à 20 mois de détention à Holot. Le nouvel amendement a été rédigé quelques mois après que la Cour suprême a rejeté une version précédente de la loi qui déterminait que la période de détention ne serait pas limitée dans le temps

Le projet de loi déclare en outre que les demandeurs d’asile qui pénètrent clandestinement en  Israël seront emprisonné pendant trois mois à Saharonim, puis subiront une période de 20 mois de surveillance au centre de détention Holot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *