La municipalité démocrate de Portland boycotte Israël pendant qu’Hillary Clinton s’exprime à l’AIPAC

La commission des investissements de la municipalité américaine de Portland (Oregon, ouest du pays) a adopté une résolution recommandant de ne plus acheter d’équipements de Caterpillar, à cause de la participation de cette firme à « l’occupation de la Palestine ».

Alors que la réunion de l’AIPAC focalise l’attention sur le discours attendu de Donald Trump, c’est une municipalité démocrate qui fait parler d’elle en boycottant Israël. Loin des assurances d’Hillary Clinton concernant son « soutien inconditionnel » à l’Etat juif, le parti démocrate montre qu’il ne résiste pas toujours aux sirènes du boycott.

Caterpillar est accusé par la municipalité d’avoir fabriqué, « sur commande spéciale de l’armée israélienne », le bulldozer blindé de type D-9, qui sert à « la démolition de nombreuses maisons palestiniennes ». Selon les anti-israéliens, Caterpillar a aussi fourni l’engin responsable de la mort de la militante pro-Hamas Racel Corrie, en 2003 dans la bande de Gaza.

2 pensées sur “La municipalité démocrate de Portland boycotte Israël pendant qu’Hillary Clinton s’exprime à l’AIPAC

  • 22 mars 2016 à 5 h 41 min
    Permalink

    Tous les Juifs de portland ou ce qu il en reste ,votent democrate ,en fumant leur joins ou marijuana !

    Répondre
  • 21 mars 2016 à 20 h 45 min
    Permalink

    « Démocrate » ? …..normal si je puis dire…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *