La marche pour la paix des imams contre le terrorisme

Plus de 60 imams et leaders musulmans – de France, de Belgique, de Grande-Bretagne, de Tunisie représentant différentes confessions islamiques – ont accompli un geste sans précédent de dénonciation du terrorisme islamique en participant à une visite de sites d’attaques terroristes en Europe dans le but de rendre hommage aux victimes.

Il est paradoxal que, pendant que la gauche « libérale » au Canada, couvrait de millions Omar Khadr, ce « combattant terroriste étranger », et qu’aux États-Unis cette même gauche dorlotait des extrémistes comme Linda Sarsour, – cette défenseure de l’Etat islamique (ISIS) et du terrorisme islamiste a appelé au « djihad » contre le président et a publié des tweets racistes comme « Combien de fois faudra-t-il répéter aux femmes blanches que nous n’avons pas besoin d’être sauvées par elles ? Y a-t-il un code pour faire passer le message ? » – la presse ait largement ignoré ces courageux représentants de la foi islamique qui ont traversé six pays européens à l’occasion d’une marche de la paix dans le but de montrer au grand public qu’il est des musulmans qui condamnent le terrorisme et se démarquent des assassins qui tuent au nom de l’islam.

Nombreux sont ceux qui ont apprécié leur effort et jugé courageuse cette tentative de regagner la confiance de ceux qui, en Occident, affichent une légitime colère face à la récente vague d’attentats qui a frappé le Royaume-Uni, la France, la Belgique, Israël, l’Allemagne, les États-Unis et d’autres pays de par le monde.

 

Lire la suite surJForum