La Maison Blanche et toute l’administration méricaine infligent un camouflet à Yaalon

Depuis les critiques acerbes du ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, envers John Kerry, rejetant son plan de paix que le gouvernement trouvait offensant, puisqu’il ne respectait pas la sécurité de l’Etat d’Israël, Yallon n’est vraiment en odeur de sainteté aux Etats-Unis. « Le plan de paix que vous nous avez présenté ne vaut même pas le papier sur lequel il a été écrit : il n’assure ni la sécurité, ni la paix, » avait alors déclaré Yaalon. Lors de son dernier voyage, la Maison Blanche et le Département d’Etat ont empêché Yaalon de rencontrer Kerry, Biden, le vice-président, et Susan Rice de la Sécurité nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *