La lune de miel entre l’Administration Obama et l’Iran contrariée par l’emprisonnement d’un journaliste du Washington Post

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a utilisé des mots très mesurés pour dénoncer l’inculpation d’un journaliste américain à Téhéran, en pleine lune de miel entre les deux pays, qui se rapprochent sur tous les fronts, du nucléaire en passant par la coopération militaire en Syrie et en Irak. Kerry s’est dit « profondément déçu » par les informations selon lesquelles le correspondant du Washington Post à Téhéran, détenu depuis plus de quatre mois, avait été inculpé et qu’une libération sur caution lui avait été refusée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *