La Ligue arabe reproche aux Etats-Unis d’avoir torpillé la conférence sur la paix à Paris

Le secrétaire général de la Ligue arabe Nabil el Arabi a confié aux journalistes que sans l’intervention des Etats-Unis, le texte clôturant le sommet sur le conflit israélo-palestinien de Paris, aurait été beaucoup plus sévère contre Israël. « Ils ont modifié des paragraphes et assoupli le ton. Sans eux, le texte aurait été beaucoup plus sévère à l’égard d’Israël ». Par ailleurs, la Ligue arabe a affirmé que la proposition saoudienne de paix, adoptée par les pays arabes ne pouvait être modifiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *