La Knesset va débattre du renforcement sécuritaire des bus qui transportent les enfants

Un député exige 50 millions de shekels pour remplacer les vitres blindées des autobus scolaires en Judée et Samarie, qui deviennent très vieux et dangereux. Une sous-commission de la Knesset sur la Judée-Samarie a tenu un débat spécial mardi concernant le budget nécessaire pour renforcer la sécurité dans les autobus et d’autres véhicules en Judée et Samarie qui transportent les enfants.

La flotte d’autobus qui sont à l’épreuve des pierres – dont les fenêtres sont renforcées et qui peuvent résister à un coup direct d’une pierre lancée violemment – est âgé de presque 20 ans, et les fenêtres des bus doivent être remplacées.

Le député Menahem Eliezer Mozes (Union de la Thora), qui a pris part à la session, a déclaré qu’il est préoccupé par la situation, et par les dangers que les enfants encourent si le dysfonctionnement d’un bus avec 50 enfants à bord les coince près d’un village arabe hostile. « Les autobus à l’épreuve des pierres doivent être la priorité absolue. Ceci est vraiment une question de sauver des vies, et il n’y a pas de problème budgétaire aujourd’hui. Il y a des excédents budgétaires de près de 30 milliards de shekels, et en premier lieu, cet argent doit aider à sauver des vies. Les enfants juifs en Judée et Samarie sont pas moins important que ceux qui se trouvent nulle part ailleurs en Israël. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *