La Knesset se déclare favorable aux peines infligées aux arabes qui rejoignent l’Etat islamique

Le projet de loi proposé par la ministre de la Justice, Tzipi Livni, est approuvé par le comité ministériel. Tout israélien qui tenterait de rejoindre les djihadistes de l’Etat islamique serait passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à cinq ans d’emprisonnement. « Comme tous les pays, nous avons le droit de nous défendre contre le radicalisme islamique radical, » a déclaré la ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *