La Jordanie juge un envoyé de l’Iran qui fomentait un attentat contre Israël

Le 6 juillet 2015, le procès de Khaled Kazem al-Rabi’i a débuté en Jordanie. Il a été accusé d’avoir été envoyé en Jordanie par les Gardes de la révolution iranienne pour attaquer des cibles en Israël. Rabi’i, 49 ans, est né en Irak et a été expulsé en 1980. Il a été recruté par les services de renseignements iraniens et a servi dans la Force Al Qods des Gardes de la révolution iranienne, responsable d’activités de terrorisme et de subversion au-delà des frontières de l’Iran. Après une formation, il a été envoyé en Syrie et un an plus tard s’est rendu en Jordanie. Pendant son séjour en Jordanie, les Iraniens lui ont envoyé des explosifs et de l’équipement militaire via la Syrie, qu’il cachait dans un entrepôt dans la ville jordanienne de Jerash. Rabi’i, qui se présentait comme un ressortissant norvégien, surveillait la frontière jordano-israélienne, ce qui a éveillé les soupçons des forces de sécurité jordaniennes. Il a été arrêté le 3 avril 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *