« La Cour Suprême neutralise les citoyens d’Israël »

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou qui, comme toujours, fait attention à ne pas s’exprimer durement contre la Cour, a assuré : « Nous avons détruit la maison d’un terroriste, il y a trois jours, maintenant, nous avons une politique de dissuasion des terroristes, et nous savons que cela est un outil efficace. Quand les gens sont assassinés dans les rues, la Cour Suprême ne peut pas prendre son temps pour des questions de procédure et retenir la guerre contre le terrorisme. »

« La Cour Suprême doit comprendre que tout retard dans la démolition d’une maison d’un terroriste met à mal la dissuasion israélienne et augmente les risques de perte de vies humaines. Je lui demande, pour sortir de ce cycle infernal, de parvenir à une décision rapide concernant les démolitions des maisons. »

bibiLe Premier ministre, Binyamin Netanyahou

« Notre problème est l’écart entre l’acte et le résultat de l’acte. Voilà pourquoi nous demandons vraiment de réduire le temps, et je souhaite que la Cour Suprême se décide rapidement. Si elle décide – et habituellement elle évite de décider de démolir – c’est mieux de le faire juste après l’assassinat d’un citoyen juif. Pour nous, c’est une affaire de quelques jours et non de semaines ou de mois, » a expliqué Netanyahou.

La ministre de la Culture Miri Regev du Likoud a déclaré à la presse que « les juges porteront la responsabilité de la vague de terreur, si elle reporte la démolition des maisons des terroristes. La Cour Suprême neutralise les citoyens d’Israël, » a-t-elle ajouté, employant un verbe qui a été largement utilisé pour décrire l’élimination des terroristes.

regevLa ministre de la Culture, Miri Regev

« La Haute Cour de justice doit apporter son soutien à la guerre que le gouvernement d’Israël mène contre la terreur, et ne pas lier les mains des forces de sécurité lorsque des innocents sont poignardés et tués. Si la Cour Suprême ne nous permet pas de renforcer la dissuasion et de punir sévèrement les meurtriers, elle portera la responsabilité de la poursuite de la vague de terreur, » a-t-elle conclu.

Le président du parti Sioniste-religieux, et actuel ministre de l’Éducation, Naftali Bennett, a vivement réagi à la décision de la Cour Suprême de reporter la démolition des maisons des terroristes, et a déclaré que c’est une décision urgente. Il est temps que les juges comprennent cela. »

bennettLe ministre de l’Education, Naftali Bennett

La déclaration de Naftali Bennett visait surtout l’extrême gauche et le « New Israel Fund ». Il a déclaré amèrement qu’il avait atteint un nouveau sommet dans la haine d’Israël, puisque c’est lui, avec une autre organisation d’extrême gauche, qui a déposé une requête à la Cour Suprême contre les démolitions. Il est triste de savoir que ce sont ces gens qui dirigent nos vies. La Cour Suprême doit savoir que des vies humaines sont dans la balance, et que avons dépassé le temps des bassesses politiques. »

Le ministre du Tourisme Yariv Levin (Likoud) a déclaré que la Cour Suprême « a encore une fois réussi à briser ses propres records d’absurdité quand, dans une décision qui frise le délire, elle lie les mains des forces de sécurité et du Premier ministre sur la crête de la vague de terreur. La décision des juges est une continuation directe de l’énorme dommage que le système juridique fait peser sur la capacité du gouvernement et des forces de sécurité de faire face à la terreur. »

levinLe ministre du Tourisme, Yariv Levin

« La Cour suprême empêche vraiment les efforts de dissuasion d’Israël et donne un nouveau souffle à la terreur. Il est temps que les juges de la Cour Suprême se rendent compte que leur rôle est de protéger les citoyens d’Israël et non pas les personnes qui essaient de nous faire du mal, » s’est emporté Levin.

Le député Bezalel Smotrich (Sioniste-religieux) a déclaré que la Cour Suprême « a prouvé une fois de plus combien elle est déconnectée de la nation en Israël. » Quant a la député Shuli Moalem, du même parti, elle a demandé « si ce gouvernement, avec une Cour suprême de cet acabit, était en mesure d’appliquer une politique de droite. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *