La Haute Cour de Justice en faveur des plaintes provenant de la gauche

« Une étude montre que la Haute Cour a une solide réputation de partialité de l’application des règles contre la construction en Judée et Samarie, par les Juifs, mais pas par les Arabes, ceux-là mêmes qui sont impliqués dans la solution finale, » a déclaré Netanyahou. Une étude menée par l’Université Ariel publié jeudi montre que la Haute Cour a un solide dossier en application des règles contre les constructions illégales en Judée et Samarie, par les Juifs. Mais, l’étude révèle que pour la construction illégale des Arabes palestiniens de l’Autorité, le tribunal était beaucoup plus disposés à tendre l’autre joue. Le rapport, présenté lors d’une conférence à l’université jeudi a étudié 54 cas de constructions illégales présentées devant le tribunal entre 2005 et 2013 et 29 déposées par les groupes arabes et des mouvements d’extrême gauche tels que Shalom Achav contre la construction en Judée et Samarie, et 25 déposées par Regavim (mouvement de droite), contre les travaux de construction illégale dans les villages arabes dans la zone C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *