La haine d’Israël, cela se passe aussi dans les studios de la chaîne de la Knesset

Le député Sharon Gal (Israël Beitenou) a claqué la porte du studio de la chaîne de la Knesset lundi quand la présentatrice Orit Nesiel lui a coupé à plusieurs reprises la parole et a défendu les députés arabes radicaux, y compris Hanin Zoabi. Gal, qui faisait face à la députée du Meretz Issawi Frej, a demandé à Nesiel de lui donner « 90 secondes » pour le laisser présenter sa cause contre les députés arabes de la liste commune radicale, après qu’elle lui a demandé s’il les voyait comme des ennemis. « Si Aiman Ouda va en prison pour rencontrer le meurtrier Marwan Barghouti… et dit qu’il s’identifie avec sa ligne de terreur et ses valeurs politiques, n’est-ce pas un partisan de la terreur ? »

Nesiel l’interrompit, mais Gal a combattu et a continué, se référant cette fois à Hanin Zoabi, qui était à bord du Mavi Marmara, où les soldats de Tsahal ont été brutalement agressés. Il a commencé: « Si une commission la définit de flottille de la terreur… » le député n’a jamais eu le loisir de poursuivre, coupé par la députée du Meretz, et a claqué la porte du studio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *