La guerre au Moyen-Orient a des incidences climatiques

Comment expliquer ces tempêtes de sable monstrueuses, qui semblent se multiplier partout dans le monde ? Les scientifiques pointent du doigt la désertification causée par l’homme, le réchauffement climatique et… la guerre au Moyen-orient.

La guerre comme facteur climatique ? Encore rares il y a quelques décennies, les tempêtes de sable font désormais partie du paysage dans cette région du monde. Ces phénomènes sont capables de mettre à mal l’économie d’un pays ou encore de paralyser la circulation. En Israël (pays encore relativement préservé par ces phénomènes), à la frontière avec le Liban et la Syrie, par exemple, ces nuages de sable inquiètent.

Pour les spécialistes qui les observent, notamment en Israël dans le désert du Néguev, ces phénomènes s’expliquent par le réchauffement climatique rapide que connaît actuellement le Moyen-Orient. « Il y a une augmentation des températures, une diminution des précipitations et une désertification qui s’accentue, indique Yoav Yair, physicien atmosphérique israélien. « Les terres cultivables s’assèchent et deviennent friables. Elles sont ensuite effritées par le vent. »

La guerre en Syrie

Certains scientifiques ont identifié un autre facteur aggravant : la guerre en Syrie. La végétation a diminué de 30% au Moyen-orient. Avec l’exode massif des population l’activité agricole s’est effondrée et les terres ont été laissées à l’abandon.

Les réservoirs d’eau qui irriguaient les cultures ont été détruits. Les combats ont laissé derrière eux une terre particulièrement aride et friable. C’est notamment le cas dans la région d’Alep. Et les spécialistes ne sont pas optimistes. Selon l’Onu, certains pays comme l’Irak pourraient connaître 300 jours de tempête de sable par an d’ici dix ans, rendant la région difficilement vivable.

SOURCE: RTBF

Une pensée sur “La guerre au Moyen-Orient a des incidences climatiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *