La furie antisémite d’Amsterdam est une palestinienne

Cette semaine, le centre d’information et de documentation sur Israël aux Pays-bas (CIDI), a signalé une activiste du BDS auteur de plusieurs déclarations antisémites sur la place Dam à Amsterdam. Les recherches indiquent qu’il s’agit d’une femme jordanienne d’origine palestinienne vivant aux Pays-Bas. Le CIDI a transmis ses coordonnées données à la police.

La furie antisémite en place publique ! Cette femme partage également des messages antisémites sur Facebook. Par exemple, elle partage des images avec des stéréotypes antisémites. Elle, compare les sionistes aux nazis et publie des articles établissant un parallèle entre le « talmud sioniste » et la sorcellerie.

Les photos mises en ligne montrent également qu’elle a participé régulièrement, par exemple en avril de cette année, à des manifestations BDS sur la place du Dam à Amsterdam.

Le CIDI appelle la police à prendre enfin des mesures énergiques contre cet antisémitisme public. « Maintenant qu’il y a de nouveau du matériel visuel et un nom du suspect, ce rapport ne peut rester sur les étagères », estiment les responsables du CIDI.

La vidéo qui accable la militante BDS palestino-jordanienne

Dans la vidéo ci-dessous, on voit clairement la femme qualifier deux touristes juifs  de serpents sionistes et satanistes, capitalisant ainsi sur les préjugés anti-juifs classiques. Selon la femme, cela découle du Talmud, l’enseignement oral juif. « Le Talmud dit que vous devez affliger l’humanité ».

Ce qui suit est une accumulation de toutes sortes de stéréotypes antisémites. Par exemple, les Juifs voleraient de l’argent, tueraient et auraient des relations sexuelles avec des enfants mineurs. S’adressant à deux touristes israéliens, la femme dit qu’elle « peut voir Satan sur leurs visages », et elle appelle les touristes pédophiles.

Faut-il préciser que ces activistes BDS sont présents quotidiennement sur cette place d’Amsterdam.

 

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

3 pensées sur “La furie antisémite d’Amsterdam est une palestinienne

  • Avatar
    28 juin 2019 à 0 h 02 min
    Permalink

    Tout ce dont elle accuse les juifs sont la spécialité des musulmans !!
    Qui étaient les alliés des nazis : Le Grand MUFTI de Jérusalem !!
    Qui sont les pédophiles … les femmes de Mahomet avaient quel âge ….
    Qui sont les assassins des attentats dans le Monde ….
    Qui enseigne le djihad aux enfants de maternelle ….
    ET j’en passe , je ne vais pas y passer la nuit !!!

    Répondre
  • Avatar
    25 juillet 2019 à 17 h 31 min
    Permalink

    A force de répéter le même mensonge, on finit par y croire !
    Il n’y a pas de « palestinien » !!!!
    Pourra-t-on un jour s’abstenir d’appeler un égyptien ou un jordanien comme
    étant un palestinien simplement parce qu’il se revendique comme tel.
    Il est temps d’en finir….La « Palestine » n’existera jamais sur la terre d’Israël.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *