La France ne négociera pas avec les terroristes

Le Premier ministre français Manuel Valls affirme qu’il n’est pas question de céder aux pressions exercées par les groupes terroristes. Sur Europe1, Valls a déclaré  que « la France n’aura « aucune discussion, aucune négociation » avec les ravisseurs de l’otage français retenu depuis dimanche en Algérie. C’est toute la perfidie du terrorisme que d’avoir recours au chantage, à la mort, de menacer », a commenté Manuel Valls. « Si on cède, si on recule d’un pouce, on lui donne cette victoire. La France ne peut pas avoir peur face à ceux qui la menacent ainsi », a martelé le chef du gouvernement français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *