La France frappera l’Irak en soutien aux forces de la coalition

Le président Hollande l’avait annoncé : « Notre pays n’enverra pas de troupes terrestres sur place, par contre notre aviation portera des coups très sévères à l’Etat islamique ! Dès que nous aurons identifié les cibles, nous agirons en conséquence, » précisant que les vols de reconnaissance avaient déjà eu lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *