La France demande la coopération de l’Europe pour contrôler l’argent des terroristes

La France demande à ses partenaires de l’Union européenne d’intensifier la lutte contre le financement du terrorisme et proposera de nouvelles mesures visant à rendre les transactions plus transparentes. Le ministre français des Finances Michel Sapin a déclaré mardi que » l’objectif est de sceller rapidement un nouvel accord UE anti-blanchiment d’argent  et d’accélérer d’autres mesures complémentaires pour être en mesure de localiser tous ces petits mouvements qui sont au cœur du financement du terrorisme. » La France veut une coopération plus étroite sur le partage de renseignements liés au blanchiment d’argent, une législation plus stricte sur les actifs des suspects, et l’amélioration de la capacité des services douaniers pour suivre les transferts d’or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *