La France demande à ce que la coalition se tourne aussi vers Alep

Un article du Figaro rapporte les inquiétudes du gouvernement concernant la ville d’Alep, en Syrie. « Les gens ne savent pas que la chute totale d’Alep mettrait en danger la vie de 300.000 personnes, des enfants, des femmes et des hommes, tous civils. » Précédemment, la France avait exclu des bombardements sur la Syrie. Il semble qu’elle ait réviser son jugement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *