La France arrête quatre citoyens libanais pour leurs liens présumés avec le Hezbollah

La France samedi soir a arrêté quatre citoyens libanais, comprenant Mohammed Nur al-Din, qui a été ajouté à la liste du Département du Trésor des États-Unis pour avoir transféré des fonds au Hezbollah.

Le gouvernement français n’a pas de charges spécifiques contre les quatre hommes, rapporte le journal AlSafir qui pense que leur arrestation fait suite à un ordre qui a été émis par les Etats-Unis.

Selon AlSafir, c’est la première fois que la France arrête des citoyens libanais depuis que l’UE a ajouté le Hezbollah à sa liste des organisations terroristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *