La famille de l’Israélien assassiné sur un chantier de construction demande la peine de mort pour les assassins

C’est confirmé désormais, après les dénégations du gouvernement israélien, il s’avère que la mort de Netanel Arami z’al était bien un attentat antisémite commis par des Arabes. La famille Arami a demandé la peine de mort pour les assassins de Netanel, qui laisse une veuve et deux jeunes enfants. Le rôle de la police israélienne avait été controversé lors de l’enquête, cette dernière ayant été accusé de tout faire pour ne pas faire de vagues autour de cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *