La diplomatie de Jared Kushner, entre normes bousculées et concessions inattendues

 

Quand Donald Trump charge son gendre Jared Kushner de parvenir à « l’accord ultime » entre Israël et les Palestiniens, le scepticisme et le sarcasme dominent. Nous sommes début 2017, et le jeune conseiller spécialisé dans l’immobilier new-yorkais n’a aucune expérience sur la scène internationale. Près de quatre ans plus tard, cette paix-là se fait toujours attendre. Mais de cet échec sont nés d’autres accords en cascade qui font éclater au grand jour les mutations du Moyen-Orient…….Décryptage……..Lire la suite sur koide9enisrael