La dhimitude des anti-Trump de plus en plus visible

Dimanche soir, à Los Angeles, la cérémonie des Oscars a permis de déverser son flot de haine contre D. Trump et de démontrer que la soumission à l’islam le plus rétrograde était souvent partie intégrante de l’approche des « progressistes » américains.

Ava DuVernay, une réalisatrice, scénariste et distributrice américaine, a fait de la haine anti-Trump sa spécialité, et a profité des projecteurs des Oscars pour faire parler d’elle à moindre frais.

« Un petit signe de solidarité. J’ai choisi de porter une robe créée par un designer d’un pays à majorité musulmane », a tweeté sobrement Ava DuVernay qui, à défaut d’avoir été ovationnée par un parterre de stars, a été chaleureusement félicitée par la twittosphère islamiste. Car il faut dire que le pays choisi pour créer sa robe est l’Arabie saoudite. Les centaines de condamnés à morts, la misogynie du régime et les discriminations contre les étrangers dans ce pays n’ont donc à aucun moment freiné la motivation de Mme DuVernay à faire passer son message anti-Trump…

Une pensée sur “La dhimitude des anti-Trump de plus en plus visible

  • 1 mars 2017 à 13 h 21 min
    Permalink

    Sa robe est aussi moche qu’elle et de ce qu’elle represente

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *