La désunion palestinienne entraînera-t-elle une nouvelle guerre ?

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré lors d’une conférence de presse au Caire qu’il entendait conserver tous les pouvoirs régaliens que lui octroyaient sa position vis-à-vis du monde, et surtout de l’Egypte, et que la reconstruction de Gaza ne dépendait plus que de lui. Par exemple, devant l’obstination des dirigeants du Hamas qui refusent toujours de négocier avec Israël, il a refusé de payer les salaires des fonctionnaires de Gaza, ce qui a obligé le Hamas à mettre la main à la poche : 46 millions de dollars auraient ainsi été distribués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *