La députée qui aurait préféré qu’Israël ne détruise pas le site nucléaire syrien…

Les députés arabes à la Knesset ne ratent jamais une occasion pour montrer dans quel camp il se trouvent, celui des ennemis d’Israël. Après la prise de responsabilité officielle d’Israël dans la destruction du site nucléaire syrien en 2007, voici comment a réagi Aïda Toumah-Suleiman de la Liste arabe unifiée: “La publication ce matin des […]Lire la suite sur lphinfo.com