La députée travailliste Sheli Yehimovitz appelle à ne pas contrer Netanyahou sur le salaire minimum

Après la publication du rapport sur la pauvreté mardi dernier, la députée travailliste Sheli Yehimovitz s’est élevée contre ceux qui veulent contrer la décision du premier ministre de relever le salaire minimum à 5000 shekels. « Même s’il s’agit d’une décision électorale, nous ne devons pas repousser ne serait-ce d’une seule minute son application » a-t-elle insisté précisant encore que « dans ces cas-là, nous ne sommes plus dans l’opposition et les électeurs sauront se souvenir que c’est Netanyahou lui-même qui s’était opposé au relèvement du salaire minimum par le passé.  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *