La députée Miri Regev trouve intéressante la fin de la période de la constitution du gouvernement avec Lag Ba’Omer

La députée israélienne Miri Regev (Likoud) a remarqué que la date de clôture des négociations en vue d’établir le prochain gouvernement tombait le soir même de Lag Ba’Omer et que cette date était vraiment symbolique. Rapportant les textes qui expliquent que la fin de la période de deuil des 24 000 élèves de Rabbi Akiva, que nous vivons pendant le compte du Omer, avait été la conséquence de la haine gratuite entre eux, la députée a fait le rapprochement avec ce qui s’est passé durant la campagne et la nomination des futurs ministres. « Nous devons renforcer le sentiment d’union et d’amour du prochain et bâtir un gouvernement stable qui va continuer son travail pour le bien de tout le peuple d’Israël » a t-elle déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *