La démilitarisation de Gaza : une promotion politique ?

Après Netanyahou, Leiberman, Livni, voici que Shaul Mofaz, ancien ministre de la Défense sous Sharon,  ajoute sa voix à celle de la coalition gouvernementale pour demander une démilitarisation de Gaza:  » On aurait dû rentrer beaucoup plus tôt dans la bande de Gaza, frapper plus fort, et aboutir à un sorte de reddition pendant l’opération Roc inébranlable », a-t-il déclaré à la chaîne i24news. Mofaz a affirmé que les prochaines négociations au Caire avec le Hamas amèneraient deux options : soit un accord de démilitarisation de Gaza, ce que de nombreux commentateurs trouvent improbables, accord soutenu par l’Occident et l’Autorité palestinienne, soit, si ce n’est pas le cas, envisager le retour à la force.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *