La dégringolade du prix du pétrole se poursuit

Le baril a encore perdu à New-York 57 cents à 66,81 dollars sur fond de réduction des prix pratiquée par l’Arabie saoudite qui peine à trouver une stratégie. D’autre part l’offre américaine de pétrole n’a jamais été aussi importante.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *