La décision de débloquer des fonds à la Judée-Samarie datait d’avant les élections

Un responsable israélien a déclaré mardi que le gouvernement avait pris cette décision de transférer de l’argent en Judée-Samarie pour les bâtiments publics et les routes bien avant les élections nationales.

Le fonctionnaire a déclaré que l’argent était détenu par l’ancien ministre des Finances, Yair Lapid, et gelé. Lapid a été congédié au début du mois de décembre, ce qui qui a contribué à déclencher des élections anticipées. Le fonctionnaire a parlé sous condition d’anonymat parce qu’il n’était pas autorisé à parler aux médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *