La Croix rouge « pas concernée » par le sort des Israéliens enlevés à Gaza

Jacques de Maio, le responsable du Comité international de la délégation de la Croix-Rouge en Israël et dans « les territoires occupés » (Judée Samarie ndlr.), a déclaré qu’il avait contacté le Hamas concernant le sort des Israéliens capturés après avoir reçu des demandes de leurs familles.

Mais M. de Maio, a refusé de divulguer la réponse donnée par l’organisation terroriste Hamas concernant leur sort… Le représentant de la Croix-Rouge a déclaré que la question des civils israéliens ne fait pas partie des sujets de négociations dont traite son organisation « conformément au droit international ». Comparant la loi internationale concernant la remise des corps de combattants morts chez l’ennemi, M. de Maio a déclaré que « la situation est différente pour les captifs vivants, dont le droit international n’exige pas la libération, mais interdit l’usage de la violence contre eux. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *