La Cour suprême stoppe la destruction de maisons de terroristes

Pour la ènième fois, la Cour suprême a ordonné la suspension jusqu’à nouvel ordre de la destruction de maisons de terroristes. Cette fois-ci, il s’agit de deux terroristes auteurs de l’assassinat du jeune Dvir Soreq hy »d au mois d’août. Un tribunal militaire avait émis un ordre de destruction le 12 septembre dernier, rendu définitif et exécutoire par le commandant de la région militaire centre.Lire la suite sur lphinfo.com