La Cour suprême rejette la requête de l’avocat de la défense dans l’affaire Douma

Comme on pouvait s’y attendre, la demande de l’avocat Itamar BenGvir de le laisser voir son client après que les limites légales aient été violées, de façon à arrêter la torture brutale et les abus des enquêteurs, a été rejetée par les juges.

Les juges de la Haute Cour préfèrent maintenir les vagues soupçons d’implication dans l’incendie de la Douma qui pèsent sur lui.

BenGvir avait adressé une requête à la fois contre la façon dont son client est détenu illégalement depuis plus de 20 jours sans être autorisé à voir son avocat, ainsi que la torture brutale menée par l’Agence israélienne de sécurité (ISA). Le dimanche un des jeunes a affirmé au tribunal qu’il avait tenté de se suicider à cause de la torture incessante, avec des marques sur ses bras. « Tout cela ne semble émouvoir personne, ni les juges, ni la police, ni les politiciens, ni quiconque en Israël, les Juifs continuent à se sentir coupables parce que trois Arabes ont été tués, alors que les Juifs tombent tous les jours. Justice doit être faite, OK, mais selon les règles appliquées aux Arabes, ni plus, ni moins. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *