La Cour Suprême israélienne s’oppose à la poursuite d’études des terroristes arabes

Sept juges de la Haute Cour ont rejeté mardi la demande d’un débat supplémentaire présentée par un groupe de terroristes arabes emprisonnés en Israël. Ces derniers réagissaient à une décision de ne pas les laisser entreprendre d’études universitaires en suivant les formations de l’Open University depuis leur prison. Les terroristes ont affirmé qu’ils subissaient une «discrimination» en comparaison avec les prisonniers réguliers. Leur demande a été rejetée par les tribunaux de district, avant de l’être aujourd’hui par la Cour Suprême israélienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *