La Cour suprême annule son ordonnance sur les migrants illégaux

La Cour suprême a annulé son ordonnance temporaire de démanteler le centre d’accueil de Holot destiné à accueillir et centraliser les migrants clandestins. Le gouvernement s’était opposé à l’appel interjeté par une ONG contre la poursuite de la politique du gouvernement, appliquée contre les clandestins. La Cour estime qu’un nouveau débat doit avoir lieu dans les plus brefs délais. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *