« La conquête de Jérusalem » est le nom de la nouvelle vidéo de propagande iranienne

Une vidéo iranienne dépeint une armée de milliers de terroristes convergeant sur Jérusalem, en scandant « Jérusalem sera à nous », principale menace posée par l’accord nucléaire. Beaucoup de critiques les plus virulentes de l’accord sur le nucléaire iranien ont mis l’accent sur le fait qu’il n’empêchera pas l’Iran d’atteindre la finalité de son programme nucléaire, qui, au mieux, le ralentira de quelques années. L’opposition à l’accord montre également les nombreuses façons probables de tricher de la République islamique, compte tenu de son bilan passé.

Le président américain Barack Obama lui-même l’a admis faussement dans une interview après la signature de l’accord-cadre en avril, au cours de laquelle il a dit à NPR que l’Iran pourrait se construire une bombe nucléaire presque immédiatement, 13 ou 14 ans après que l’accord soit entré en vigueur, ce qui, selon les experts israéliens est un mensonge flagrant.

Mais une autre question plus immédiate est le fait qu’une grande partie des milliards de dollars qui afflueront dans les caisses de l’Iran, en allégement des sanctions, iront dans les coffres de ses nombreux mandataires terroristes à travers le Moyen-Orient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *