La communauté juive du Maroc pas si en sécurité que cela……

Au Maroc, les touristes ne sont pas les seuls victimes du terrorisme aveugle de la doctrine wahhabite daechienne. Contrairement aux déclarations des autorités, le Maroc est loin d’être un pays sûr pour les étrangers et les juifs……Analyse……..

Selon la DGSN, la centrale de police au Maroc, les services se sécurité ont mis la main sur l’homme qui a foncé dimanche sur des passants à Marrakech, avant de s’enfuir laissant derrière lui 11 blessés.
 Craignant des retombées négatives sur les recettes touristiques, les autorités marocaines tentent de cacher la véritable nature du crime prétendant dissimuler les véritables motifs qui ont poussé l’auteur á commettre ses méfaits.
 Dans l’espoir de faire avaler la pilule, la DGSN prétend que l’auteur était chez lui où sa mère se trouvait en état d’ivresse.
 Le terroriste semble appartenir à une cellule de trois membres qui ont été arrêtés sous couverture « d’être impliqués dans une tentative de dissimulation des preuves relatives à l’accident, ont été soumis à une enquête judiciaire dans l’attente de les déférer en état de liberté devant le parquet compétent ».
Il y a près d’un an, le 5 octobre 2016 plus précisément, une dame hollandaise de 57 ans accompagnée de son fils de 30 ans et sa fille de 27 ans, ont été poignardés à proximité de la mosquée Hassan II de Casablanca.
Selon les autorités marocaines, l’auteur est un déséquilibré.
En raison des nombreux attentats commis, « les autorités marocaines ont beau nié la gravité de la chose, le tourisme vers le Maroc devrait grandement souffrir des conséquences de ces violences anti-chrétiennes et anti-juives suite à l’agression au couteau de trois touristes allemands à Fès, en novembre 2015.

Lire la suite sur koide9enisrael