La chute du gouvernement de coalition Netanyahou semble définitivement écartée

Alors que tous semblaient craindre  des élections législatives anticipées, les six partis de la coalition Netanyahou qui  constituent la majorité du gouvernement sont parvenus mardi 13 mars au soir, lors d’un Comité interministériel, à un accord. Le projet de loi sur la conscription est passé le soir  même dans sa lecture préliminaire lors d’une séance plénière au Parlement israélien, mais, exceptionnellement, toutes les factions de la majorité avaient carte blanche pour voter contre….Lire la suite sur tel-avivre.com