La capitale islandaise renonce à son boycott d’Israël

Le mouvement BDS vient de subir un sérieux revers avec le rétropédalage de la municipalité de Reykjavik qui, après avoir annoncé un boycott complet de tous les produits israéliens, a décidé d’abandonner son boycott.

Le maire de Reykjavik, Dagur B. Eggertsson a annoncé sur l’une des principales radios du pays que la décision de boycott allait être retirée, en précisant qu’il s’en voulait d’avoir soutenu le mouvement.

« Oui, la décision a été mal préparée. Je dois admettre que je suis en colère contre moi-même de ne pas avoir préparé le texte de la résolution municipale comme j’aurais dû le faire », a-t-il dit.

Le ministère des Affaires étrangères islandais, peu connu pour sa sympathie envers Israël, a dénoncé lui aussi ce boycott, en disant qu’il ne représentait pas la politique officielle du pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *