La brigade antiterroriste américaine a tenté de sauver Peter Kassig

Le journal The Guardian a rapporté vendredi que des responsables américains de la brigade antiterroriste ont tenu secrètes les négociations qu’elle a menées avec deux membres importants de l’Etat islamique dans une tentative ratée de sauver la vie d’un otage américain, qui a ensuite été décapité par des terroristes de l’Etat islamique.

Citant des emails échangés entre les deux parties, le Guardian dit que les discussions avec les chefs spirituels de l’Etat islamique, aussi connu sous le nom d’ISIS, visant à libérer l’otage Peter Kassig, ont commencé à la mi-octobre et se sont poursuivis pendant plusieurs semaines, informations qui ont été confirmées par le FBI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *