La bête n’est pas morte, elle bouge encore…

Selon le célèbre Berliner Zeitung, un quotidien qui a publié une série d’articles sur l’extrême droite allemande a été la cible de tags nazis sur la façade de l’immeuble qui l’abrite pour la deuxième fois en une semaine. Mardi matin, le journal Lausitzer Rundschau a découvert, tracés en lettres blanches sur les vitres de son agence de Lübbenau (dans le land de Brandebourg), les mots « Juifs » et « Sieg Heil ». Une semaine plus tôt, quatre croix gammées avaient été dessinées, également à la peinture blanche, sur la façade de leur agence de Spremberg, accompagnées de « Juifs, tuez-les » et « Nous vous déclarons la guerre! », poursuit le journal. Le chef du parquet a ouvert une enquête et a promis lors de sa visite à la rédaction du journal, que tout serait mis en œuvre « pour protéger la liberté de la presse et la liberté d’opinion. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *