La Belgique a-t-elle évité un carnage terroriste?

Abdelhamid Abaaoud, le « cerveau » présumé de la cellule démantelée en janvier en Belgique, revendique avoir « planifié » des attentats en Belgique et affirme avoir réussi à regagner la Syrie, dans une interview que lui attribue Dabiq, le magazine en anglais du groupe Etat islamique (EI). Ce Belge d’origine marocaine de 27 ans, qui combattait dans les rangs de l’EI en Syrie, explique avoir réussi à rejoindre l’Europe, à un moment indéterminé, selon la dernière édition du magazine de propagande de l’EI publiée jeudi sur Internet. Accompagné par « Abu-Zubayr et Abu Khalid », ils avaient pour objectif de « terroriser les croisés », dit-il. « Nous avons finalement réussi à rejoindre la Belgique. Nous avons alors réussi à obtenir des armes et à établir une planque tout en planifiant de mener des opérations contre les croisés », précise celui qui est également connu sous le pseudonyme d’Abou Omar al-Baljiki.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *