La Banque d’Israël tente de contenir l’irrésistible ascension du shekel

 

Depuis 2019, la devise israélienne a gagné 9 % contre le dollar et 15 % par rapport à l’euro. Cette appréciation détériore la compétitivité et fait chuter l’inflation. La banque centrale intervient pour freiner ce mouvement alimenté par l’attractivité de son économie et son excédent courant………Détails………Lire la suite sur koide9enisrael